Bien-être, Mode, Sport

Exercices avec haltères

Lorsque nous allons à la salle de sport ou que nous nous entraînons à la maison, nous devons utiliser des haltères pour pouvoir effectuer une séance d’entraînement complète. L’entraînement de ce type nous offre certains avantages tels que la variabilité des exercices. Et le fait est qu’il y a de nombreux exercices avec haltères qui constituent également un aspect positif d’un point de vue économique. Acheter des haltères pour s’entraîner à la maison est assez bon marché. La mise en place d’une routine hebdomadaire d’entraînement avec haltères présente différents avantages.

Dans cet article, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur les exercices avec haltères et comment les répartir dans une routine.

Index

  • 1 Avantages des exercices avec haltères
  • 2 Aspects fondamentaux
  • 3 Conception d’une séance d’exercices avec haltères.
  • 4 S’entraîner pour gagner de la masse musculaire

Avantages des exercices avec haltères

haltères

Il convient de noter que les haltères offrent une grande adaptabilité par rapport à l’entraînement avec des barres olympiques ou sur des machines. Si nous sommes à la maison, nous n’aurons pas la disponibilité, l’espace ou l’argent pour acheter ce genre de machines. L’un des aspects fondamentaux des exercices avec haltères est que ils contribuent à améliorer les décompensations musculaires. C’est très typique pour la plupart des gens. Les muscles poussent plus vite que les autres et vous devez les entraîner de manière unilatérale afin de compenser cette croissance inégale. De cette façon, il permet d’équilibrer la symétrie du corps qui sont des aspects importants pour l’esthétique corporelle.

Un autre avantage intéressant que l’on peut tirer des exercices avec haltères est le suivant. Il nous permet d’étendre et d’améliorer notre amplitude de mouvement. Selon le type d’exercice que nous effectuons et l’importance que nous voulons donner au groupe musculaire indiqué, nous pouvons obtenir une plus grande activation musculaire. Certaines études corroborent le fait que les exercices, le développé couché par rapport à un haltère frais, présentent une plus grande activation du grand pectoral lorsque l’exercice est effectué avec des haltères. En effet, l’amplitude du mouvement est plus grande et les muscles travaillent de manière unilatérale pour compenser l’effort.

Lorsque nous travaillons les exercices avec des haltères, nous avons besoin d’une plus grande activation musculaire pour pouvoir recruter les fibres. Lorsque nous utilisons des haltères, nous nous concentrons davantage sur le groupe musculaire et, par conséquent, nous recrutons davantage de fibres musculaires, ce qui se traduit par un plus grand degré d’hypertrophie.

Les exercices avec haltères présentent d’autres avantages : ils sont plus pratiques. Les haltères sont des outils qui ne prennent pas beaucoup de place et peuvent être prises à l’intérieur comme à l’extérieur. Ils peuvent également offrir plus de sécurité par rapport aux haltères. Les haltères exercent une charge moindre sur le dos que les haltères.

Aspects fondamentaux

amélioration des exercices

L’un des aspects fondamentaux de l’entraînement en général est que de nombreuses personnes atteignent l’échec musculaire. Dans ce cas, si nous nous entraînons avec des haltères et que nous atteignons l’échec musculaire ou que nous perdons l’équilibre, il est beaucoup plus sûr de laisser tomber les haltères qu’un haltère. Cela nous permet de nous entraîner en toute liberté sans avoir besoin d’être près de nous pour nous aider en cas d’échec.

Une grande partie des exercices multi-articulations. requiert la stabilisation de notre tronc et est un facteur très important dans la performance athlétique. Vous pouvez travailler différents mouvements avec les haltères et tous les groupes musculaires.

Conception d’une séance d’entraînement avec des exercices avec haltères.

avantages des exercices avec haltères

Voyons comment concevoir un programme d’entraînement pour mettre en place une série d’exercices qui nous aideront à gagner de la masse musculaire grâce aux différents schémas de mouvements. Si nous faisons appel à un spécialiste qui peut nous conseiller et évaluer nos objectifs, nous constatons que vous pouvez concevoir un programme d’entraînement assez simple. Le spécialiste est chargé de déterminer ce qui est la meilleure option au moment de la périodisation de nos sessions.

Le premier point que nous devons évaluer sera l’objectif. Un programme spécifique pour une personne ne peut être parfait pour d’autres. C’est-à-dire qu’il faut individualiser la routine d’exercices, même si elle est élaborée avec des exercices avec haltères. En fonction de l’objectif, nous devons établir les piliers importants de l’entraînement tels que le volume, l’intensité et la fréquence. Ce sont les principes de base de l’entraînement et doivent être appliqués à tout type de routine.

Ensuite, nous ferons une sélection d’exercices des groupes de muscles que nous voulons entraîner à partir des schémas de mouvements avec lesquels nous nous sentons plus à l’aise et nous pouvons recruter de meilleures fibres musculaires. Nous commençons par les exercices qui nous procurent les meilleures sensations. Si nous nous entraînons avec des haltères, nous pouvons effectuer de nombreux exercices multi-articulaires. Ceux-ci peuvent être divisés en exercices pour le haut et le bas du corps.

La technique dans les exercices était un rôle fondamental et important lors de l’entraînement, même au-dessus des principes de l’entraînement. Il ne sert à rien de fixer un volume, une intensité et une fréquence d’entraînement parfaits. si nous ne connaissons pas ou n’exécutons pas bien la technique dans les exercices.

S’entraîner pour gagner de la masse musculaire

L’un des objectifs les plus recherchés est l’hypertrophie. Toutefois, ce n’est pas tant le mode d’entraînement qui doit être pris en compte, mais le régime alimentaire. Pour gagner de la masse musculaire, nous devons maintenir un surplus calorique dans l’alimentation de manière soutenue dans le temps. C’est celui qui va nous faire prendre du poids en gagnant de la masse musculaire et un peu de graisse. Très peu de programmes d’entraînement précisent quelles sont les gammes ou les répétitions, ou quel est le volume maximal d’entraînement nécessaire pour commencer à améliorer nos adaptations.

Certaines des directives de base à suivre :

  • Nombre de répétitions : nous devons nous placer dans une fourchette de répétitions entre 6 et 20. Gardez à l’esprit que dans chaque série, vous devez maintenant atteindre une intensité proche de l’échec musculaire.
  • Le volume de la formation : individualisé. Cependant, la science nous dicte plus ou moins une moyenne de 10 à 20 séries par groupe musculaire et par semaine.
  • Fréquence : est liée au nombre de fois où un groupe musculaire est sujet. La fréquence deux est la plus optimale pour pouvoir mieux répartir le volume d’entraînement et contrôler la fatigue.

J’espère qu’avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur les exercices avec haltères et tous leurs avantages.

Vous pourriez également aimer...