Bien-être, Mode, Sport

Prise en supination ou en décubitus ventral

Prise neutre

Lorsque nous allons à la salle de sport, nous observons notre programme d’exercices et il semble souvent que nous lisions du chinois. La routine porte le nom de l’exercice et la façon dont vous devez le faire. Le même exercice peut faire varier la façon dont le corps agit simplement en fonction du type de prise que vous utilisez. Vous avez probablement entendu parler de la la prise en supination ou en décubitus ventral mais vous ne savez pas très bien laquelle est laquelle et quelle est la différence entre attraper la barre ou l’haltère d’une manière ou d’une autre.

Dans cet article, nous allons dissiper vos doutes sur l’adhérence en décubitus dorsal ou ventral et commenter les autres types d’adhérence et l’importance de chacun d’eux pour améliorer les performances. Voulez-vous dissiper vos doutes à ce sujet ? Lisez la suite pour en savoir plus.

Fonction de la poignée

Dominé en position couchée et couchée sur le dos

Tout exercice peut modifier l’action qu’il exerce sur le muscle simplement en changeant la prise avec laquelle on tient l’haltère, la barre ou le câble. L’objectif principal de l’exercice est d’activer le muscle et de lui donner un stimulus pour qu’il puisse se développer (voir Comment augmenter la masse musculaire). Pour que notre exercice soit bien fait, outre l’exécution correcte de la technique, nous devons tenir compte de la prise.

Bien que nous fassions un biceps curl avec une barre, nous allons travailler sur les biceps, En fonction de la prise de la barre, elle fonctionnera sous différents angles. Cela a un impact direct sur le type de stimulation que nous donnons au muscle et, par conséquent, sur les résultats que nous allons obtenir. L’idéal est d’activer et de recruter le plus grand nombre de fibres musculaires par exercice pour considérer un exercice comme complet.

En outre, une autre fonction qui a le genre de prise est liée à la stabilité donnée à l’exercice. Il existe des exercices qui, en raison de leurs caractéristiques, nécessitent une certaine prise sur la barre pour augmenter la stabilité et, en fin de compte, pour bien exécuter la technique. D’autre part, on trouve des exercices tels que les développé couché où la façon de tenir la barre est plus limitée par la posture et est définie par le type d’exercice et d’effort à fournir.

Bien que l’on pense qu’il existe de nombreux types de poignées, les plus basiques n’en sont que 3. De là sortent quelques poignées dérivées qui servent, lors d’occasions particulières, à améliorer les performances, à mettre en évidence les stimulations dans les zones plus arriérées et à corriger la technique.

Types de préhension les plus courants

Types de prises dans le gymnase

La prise en supination

Les trois types de préhension de base sont la prise en supination, la prise en pronation et le marteau ou le neutre. De là, nous connaissons certains de leurs dérivés qui agissent dans certains exercices. Le plus courant est qu’ils sont mélangés entre la prise en supination ou en décubitus ventral et non avec le neutre. Analysons bien quels sont les types de préhension les plus fréquents.

  • Prise en supination. C’est celle qui est effectuée lorsque nous plaçons la paume de nos mains vers le haut. Tant pour les barres de maintien que pour les haltères. Il est le plus utilisé dans les exercices qui font travailler le biceps et le deltoïde. On peut également le voir dans d’autres exercices.
  • Prise en main. C’est l’opposé de la prise en supination. Dans ce cas, vous tenez la barre ou l’haltère avec les paumes de la main. C’est une prise parfaite pour faire travailler l’avant-bras ainsi que d’autres muscles. Il est utilisé dans des exercices tels que l’aviron dorsal, les dominos et le trapèze, bien qu’il soit également utilisé pour d’autres types d’exercices.
  • Marteau ou poignée neutre. C’est celui utilisé pour certains exercices où les paumes des mains sont vues face à face. Les mains sont placées en parallèle et c’est parfait pour des exercices tels que le biceps curl, d’autres exercices de contraction et les triceps.
  • Prise alternée ou mixte. C’est celle que nous avons mentionnée, qui est une variété de la prise en supination ou en pronation. C’est la combinaison des deux où une paume est placée vers le haut et l’autre vers le bas. Bien qu’elle ne soit pas très courante dans les exercices fréquents, elle est utilisée pour donner de la stabilité à l’exercice en question. Par exemple, ce type de poignée est assez souvent utilisé pour les poids morts.
Grip mixte

Poignée mixte utilisée dans le poids mort

Importance de l’utilisation de la prise en supination ou en décubitus ventral

Prise en main

Prise en main

Lorsque nous sommes au gymnase, nous voulons être performants à 100 % et obtenir les résultats dans les plus brefs délais. Pour ce faire, il ne suffit pas de soulever beaucoup de kilos et de ressembler à la personne la plus forte de la pièce. Le plus important est d’effectuer les exercices avec une bonne technique afin que le muscle reçoive le bon stimulus et que nous évitions les blessures éventuelles.

Il est important que ne faisons pas tous les exercices de notre routine avec la même prise. Un moyen pratique d’améliorer notre capacité à recruter des fibres est d’améliorer celles du bras. Après tout, il est le principal protagoniste de milliers d’exercices, même si ce n’est pas le muscle qui est travaillé. Pour revenir à l’exemple du poids mort, lorsque nous prenons la barre chargée de poids, même si nous faisons travailler les jambes et le tronc, les bras agissent comme un moteur pour soulever la barre et y déclencher également un stimulus.

Si nous varions les types de préhension au fur et à mesure des différents exercices de notre routine, nous améliorerons toutes les fibres de notre bras et nous obtiendrons un meilleur recrutement. Bien que les exercices de biceps et de triceps soient toujours les mêmes, si, par exemple, nous travaillons le biceps avec un marteau, nous mettrons davantage l’accent sur le recrutement des fibres situées à l’extérieur du biceps. C’est très bon pour obtenir une meilleure forme de nos muscles.

Au contraire, si nous effectuons des exercices de triceps en décubitus dorsal au lieu de décubitus ventral, nous travaillerons mieux les fibres internes et elles pourront se développer davantage. Plus les exercices sont variés, meilleurs sont les résultats.

Enfin, nous devons nous rappeler qu’il est plus important d’effectuer une bonne technique d’exercice avant le poids que nous déplaçons. Assurez-vous de continuer à exécuter correctement la technique, que vous utilisiez une prise en supination ou en pronation.

Vous pourriez également aimer...