Bien-être, Mode, Sport

Endurance

Notre corps a la capacité de s’exercer dans différents domaines énergétiques. La résistance du corps à un type de stimulus ou d’exercice est divisée en deux types. D’abord, nous avons la résistance anaérobie, puis la résistance aérobie. Aujourd’hui, nous allons axer le poste sur la l’endurance aérobique. Il s’agit de la capacité à exercer une activité ou à travailler de manière continue aussi longtemps que possible.

Si vous voulez en savoir plus sur l’endurance, c’est votre poste.

Qu’est-ce que l’endurance ?

Faire du jogging pour gagner en force

L’endurance est la capacité du corps à supporter un entraînement ou un effort pendant un certain temps. Plus précisément, nous faisons référence à la capacité du corps à organiser l’équilibre interne de l’oxygène dans tout le corps humain. La respiration est au centre de cette démarche. Sans oxygène ou sans la possibilité de l’administrer, vous ne pouvez pas passer beaucoup de temps à faire de l’exercice ou à vous entraîner.

Les rythmes d’endurance sont également importants pour l’endurance. Par exemple, ce n’est pas la même chose de courir à 9km/h que de courir à 14km/h. Cette deuxième vitesse serait un sprint. Lors d’un sprint, la capacité du corps à distribuer l’oxygène est moindre, car la demande est plus importante.

Notre corps consomme l’oxygène de l’air afin d’initier tous les processus de dégradation de la molécule de glucose. C’est ainsi que nous pouvons obtenir suffisamment d’énergie chimique pour rester en vie. Non seulement le corps essaie de rester en vie, mais il doit aussi faire son travail quotidien.

Lorsque vous mettez votre corps sous tension, On consomme de l’énergie qui a été stockée sous forme de molécules d’ATP. Pour que les muscles fonctionnent et que le reste du corps soit oxygéné, vous devez travailler et utiliser ces molécules que vous allez transformer en énergie. Si la capacité du corps à distribuer le sang avec l’oxygène commence à faire défaut ou n’est pas suffisamment distribuée par notre développement ou notre endurance, il y aura moins d’énergie disponible et c’est alors que ce que l’on appelle la fatigue commence à nous affecter.

La fatigue est un élément qui nous fait arrêter l’effort ou l’exercice que nous faisons. De cette façon, comme la résistance aérobie est plus grande, nous pouvons retarder l’arrivée de la fatigue aussi longtemps que possible et supporter l’effort plus longtemps sans manquer d’oxygène.

Objectifs de la formation

exercices de résistance

Lorsqu’une personne s’entraîne pour améliorer ses performances, ce qu’elle essaie d’augmenter, c’est cette capacité à passer le plus de temps possible à faire un exercice, ce qui retarde la fatigue. Par exemple, une personne qui court un marathon essaie de tenir le plus longtemps possible, distribuer efficacement l’oxygène dans le sang pour qu’il atteigne le corps le mieux possible. Pour augmenter l’endurance aérobie, divers exercices impliquant le système cardio respiratoire doivent être effectués avec une certaine fréquence et constance. Ces exercices sont connus sous le nom d’exercices d’aérobic.

Les exercices d’aérobic sont généralement caractérisés par une faible intensité mais une longue période de temps. Le jogging est quelque chose qui a peu d’intensité. Cependant, vous pouvez faire du jogging pendant une heure. Pendant tout ce temps où vous courez, votre corps a besoin d’envoyer efficacement du sang oxygéné dans tout votre corps. C’est ainsi que nous parvenons à couvrir cette demande accrue d’oxygène et à permettre aux muscles de travailler dans des conditions données.

Exercices d’endurance

Natation

Passons à la liste et à la description ci-dessus de certains exercices qui favorisent l’endurance.

  • Nager. La natation est un sport qui améliore la capacité pulmonaire et aide à faire travailler les muscles. De nombreux muscles sont impliqués dans cet exercice. Par exemple, pour pouvoir supporter les longueurs en piscine, vous devez avoir une bonne capacité de distribution d’oxygène dans tout votre corps. Les avantages de la natation sont nombreux, il vaut donc la peine de travailler dessus.
  • Aérobic. L’aérobic est une séance de mouvements rythmiques. Ces mouvements sont accompagnés par une musique qui maintient le corps entier en mouvement constant. Ainsi, le cœur bat à un rythme élevé mais régulier.
  • Marcher. Aussi simple que cela puisse paraître, marcher à un bon rythme et faire de nombreux pas est un excellent exercice pour brûler des calories et rester en forme. Vous devriez au moins marcher une demi-heure par jour à un bon rythme. Toutefois, vous pouvez également combiner la marche avec des activités de loisirs, des promenades et des excursions telles que la randonnée.
  • Le jogging. C’est un trait d’union entre la course et la marche. Elle a plus d’impact sur le corps que la marche et un rythme cardiaque plus élevé. De ce fait, elle est plus exigeante en oxygène. Si vous ne faites pas votre jogging correctement, vous risquez d’endommager vos genoux et vos articulations inférieures. Par conséquent, pour pouvoir trotter correctement pendant longtemps et jour après jour, il est préférable de bien se préparer, sous peine de se blesser.
  • Bicyclette. Un autre type d’exercice qui est assez intéressant. C’est un classique. On peut le faire aussi bien sur un vélo normal que sur un vélo statique à la salle de sport. Si nous aimons faire des balades à vélo ou nous entraîner pour faire des compétitions, c’est un excellent exercice pour améliorer nos fesses et gagner en résistance aérobie.
  • Corde à sauter. Quelque chose que vous verrez tout le temps dans les gymnases. Bien qu’au début vous puissiez penser que c’est enfantin, c’est un excellent exercice d’aérobic avec un potentiel d’amélioration. Avec cet exercice, vous maintenez votre corps en suspension constante. Vous poussez successivement avec vos pieds contre le sol et faites un effort soutenu. Avec cet effort, vous utilisez à la fois vos muscles supérieurs et inférieurs.

Comment améliorer votre endurance

Pour améliorer votre capacité à résister longtemps à l’exercice, il est préférable de commencer à vous entraîner par intervalles. Intervalles dans lesquels vous habituez votre corps à une intensité adéquate, mais qui comportent des moments de repos. Petit à petit et avec de la persévérance, vous pourrez voir comment vous êtes capable de passer de plus en plus de temps à faire de l’exercice sans avoir besoin de vous reposer.

Par exemple, courir pendant une demi-heure à intervalles d’une minute, puis marcher rapidement. A chaque séance, vous diminuez un intervalle de repos. Dans 15 jours, vous pourrez courir les 30 minutes sans avoir besoin de vous reposer.

J’espère qu’avec ces informations, vous pourrez vous améliorer et en apprendre davantage sur l’endurance.

Vous pourriez également aimer...