Bien-être, Mode, Sport

Échauffement sportif

Vous êtes probablement fatigué de voir des gens qui ne s’échauffent pas avant de s’entraîner. Vous faites probablement partie de ces gens qui ne s’échauffent pas non plus. Et c’est parce que le réchauffement des sports est l’une des phases les plus importantes de la pratique des exercices. Grâce à son exécution, nos muscles et le système respiratoire et circulatoire sont préparés pour pouvoir assumer cette dépense d’énergie et le recrutement des fibres musculaires de manière efficace.

C’est pourquoi nous allons consacrer cet article à vous présenter toutes les caractéristiques, l’importance et le déroulement de l’échauffement sportif.

Qu’est-ce que l’échauffement sportif

Lorsque nous nous échauffons pour faire du sport, le système endocrinien et toute la régulation hormonale de notre corps sont activés. En fonction de l’activité physique que nous allons pratiquer, nous devons tenir compte du fait qu’il existe plusieurs types d’échauffement sportif. Chacun d’entre eux est axé sur l’activation de différentes zones de notre corps. Elle doit également être adaptée en fonction de l’exercice à réaliser. S’échauffer pour un marathon n’est pas la même chose que s’échauffer pour un entraînement aux poids dans un gymnase.

De même, si nous nous entraînons au gymnase, cela dépend beaucoup du groupe de muscles que nous allons travailler pendant cette séance. Si nous devons analyser un entraînement des jambes, ce n’est pas la même chose que l’échauffement sportif que nous allons faire pour un entraînement des épaules et des triceps.

Le concept général d’échauffement sportif fait référence à une série d’exercices qui visent à faire travailler différents groupes de muscles du corps afin que celui-ci soit préparé aux exigences de l’entraînement. Il s’agit de s’assurer que l’organisme peut donner le meilleur de lui-même lors de la formation ultérieure et que l’investissement de l’effort peut conduire à une performance optimale. D’ailleurs, permet de minimiser le risque de blessure et d’atteindre les meilleurs objectifs.

Lors de l’échauffement sportif, la température du corps augmente en raison d’une hausse de la température des muscles provoquée par une accélération du rythme cardiaque. Au cours de ces processus, des adaptations sont effectuées qui nous permettent de procéder à la libération de la force rapidement et plus efficacement.

Principaux types d’échauffements sportifs

Comme nous l’avons déjà mentionné, en fonction de l’exercice physique que nous allons analyser, il existe différents types d’échauffement sportif. Énumérons chacun d’entre eux et décrivons brièvement ce qu’ils sont.

Chauffage général

Il s’agit d’un exercice qui est effectué lorsque l’on a l’intention de faire travailler presque tout le corps dans une série d’exercices de résistance. Il n’est pas nécessaire de se concentrer sur un groupe de muscles particulier lors de l’échauffement. Il est utilisé pour amener l’ensemble de l’organisme dans une phase d’activation et d’optimisation de la combustion des calories et de l’utilisation des réserves de glycogène.

Pour faire ce type de chauffage il suffit de faire des mouvements qui n’impliquent pas trop d’efforts. ECes exercices sont activés par les muscles et se répandent dans tout le corps. L’intensité doit être moyenne-modérée, par exemple, on peut marcher sur un vélo elliptique ou courir sans faire de sprint.

Chauffage spécifique

Il est segmenté en plusieurs parties afin de faire travailler un groupe musculaire particulier. Dans ce type d’échauffement, les articulations sont directement impliquées dans le type d’exercice que nous allons effectuer. Cet échauffement consiste à faire l’exercice du loup que nous allons faire mais en le pratiquant avec une intensité faible ou très faible.

Par exemple, si nous sommes dans un gymnase et que nous allons faire un banc de presse, nous allons préparer le même exercice mais avec juste la barre ou en ajoutant des disques très légers. De cette façon, nous pouvons effectuer de nombreuses répétitions avec peu de poids pour stimuler les pectoraux, le deltoïde antérieur et les triceps. En outre, elle nous aide à renforcer la technique d’exercice afin de réaliser une bonne propulsion des jambes, une bonne activation du fessier et du tronc et cette rétraction scapulaire tant désirée.

Alors qu’un échauffement général est effectué une fois et s’applique à toute la séance, cet échauffement spécifique est nécessaire pour chaque exercice à effectuer. Nous obtenons ainsi une optimisation du recrutement des fibres musculaires et, par conséquent, de la stimulation que le muscle prendra pendant la séance d’entraînement.

Echauffement sportif dynamique

Il s’agit de savoir quel type d’échauffement le rend différent des autres, surtout parce qu’il met l’accent sur les parties du corps qui sont concernées. Dans ce cas, on effectue des exercices de même nature que l’activité à réaliser. Ce chauffage est divisé en : force, proprioception, flexibilité, équilibre, contrôle de la respiration, aiguisage des réflexes, etc.

Cela signifie que les propriétés physiques et psychologiques peuvent nous amener à un état physique et mental qui nous préparera à mieux agir lorsque nous ferons l’exercice. Par exemple, on peut faire rapidement une série d’exercices sans rupture de circuit avec une intensité moyenne ou faible.

Échauffement sportif préventif

Il est mis en pratique pour établir des instructions spécifiques qui sont indiquées par un professionnel. Cette protection a déjà établi des lignes directrices pour suivre une classe afin d’éviter des blessures spécifiques ou d’aggraver une blessure existante. Pour la raison même de ce réchauffement, il doit être a ufaible ou très faible intensité. Sa nature peut varier selon les cas. Certains exercices sont plus nocifs que d’autres.

Par exemple, on peut faire des séries d’approches dans les exercices comme poids mort pour bien exécuter la technique et la densité du lombaire ou du trapèze.

N’oublions pas que lors des phases de l’échauffement sportif, il faut prévoir des étirements. Non seulement les muscles à travailler doivent être stimulés et renforcés la technique de l’exercice suivant mais aussi effectuer des étirements. Le muscle doit être suffisamment souple pour fonctionner correctement. C’est ainsi que nous parvenons à optimiser les performances des exercices et que nous pouvons obtenir les meilleures marques et la meilleure stimulation musculaire.

Un autre aspect qui nous aide à gérer l’échauffement sportif est le lien entre l’esprit et le muscle. En sentant le muscle sur lequel nous allons travailler, il est plus facile de se connecter avec l’esprit pour pouvoir améliorer le recrutement des fibres.

J’espère qu’avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur le réchauffement des sports.

Vous pourriez également aimer...