Bien-être, Mode, Sport

Contracture musculaire

La contracture musculaire est l’une des blessures les plus courantes. Bien qu’elles soient en grande partie liées aux pratiques sportives, toute personne est exposée à une contraction musculaire.

Le fonctionnement naturel des muscles humains est basé sur une contraction et une relaxation constantes. Le problème survient lorsqu’un ou un groupe de muscles est continuellement et involontairement maintenu en tension. Cela génère un malaise et de la douleur.

En général, il ne s’agit pas de blessures graves. Bien que tous les cas ne soient pas identiques, la plupart des épisodes ont une durée moyenne d’une semaine. Tant que la personne affectée contribue de manière décisive à son propre rétablissement.

Comment les contrats sont-ils conclus ?

Les causes qui peuvent donner lieu à l’apparition d’une contracture musculaire sont très variées. Dans de nombreux cas peut être liée à une suractivité ou, à l’inverse, à un manque d’exercice et de mouvement.

Parmi les facteurs les plus courants, on peut citer les suivants :

  • Exercice en excès. En général, le fait d’exiger de très fortes intensités de la part des muscles génère généralement ce type de désagrément. L’excès de poids ne doit pas être abusé dans les salles de sport et dans notre vie quotidienne ; surtout si vous n’avez pas la préparation nécessaire.
  • Mauvaise alimentation. Une alimentation équilibrée est un élément nécessaire pour la santé et le bien-être du corps humain. Les muscles n’échappent pas à ce besoin. Les carences en potassium et en magnésium sont souvent liées à différents types de blessures.
  • Déshydratation. Il est très important de boire une bonne quantité d’eau par jour Pour tous, et plus encore pour les sportifs, une bonne hydratation est une source de santé.

Autres facteurs influençant les contractures

  • Le sédentarisme s’accompagne toujours d’un grand nombre d’inconvénients. Les déformations du corps et la perte de force et d’endurance en sont des exemples. Il est assez fréquent que les hommes et les femmes qui mènent une vie très sédentaire souffrent de contractures musculaires.
  • Le stress est un autre déclencheur fréquent. La tension s’accumule souvent dans des zones telles que le cou ou le haut du dos, ce qui entraîne une gêne aussi forte que persistante.
  • Certaines personnes ont des épisodes de contraction musculaire involontaire pendant l’hiver. En guise de protection, les nerfs se contractent pour se réchauffer. L’inconvénient est qu’ils ne s’étirent plus pendant un certain temps en raison du manque d’activité physique.

Problèmes oraux : origine inattendue

Bien qu’il ne soit pas aussi fréquent d’entendre parler de contractures musculaires dues à des problèmes buccaux, c’est un autre facteur qui peut donner lieu à ce problème. Cette question est particulièrement liée à avec des cas de syndrome occlusif postural.

Il s’agit d’un altération grave de l’alignement des dents, en plus de la perte progressive de tonicité des muscles de la bouche. Les patients dont le cas est plus avancé, en plus de présenter des problèmes de morsure et des maux de tête fréquents, peuvent également souffrir d’une gêne constante au niveau du cou et du dos.

Pour traiter cette affection, la personne concernée doit demander l’aide d’un dentiste et d’un physiothérapeute. Bien que ce ne soient pas les épisodes les plus fréquents, certains patients en viennent à souffrir de douleurs aux jambes et aux pieds.

massage de la contracture

Qui peut avoir des épisodes de contracture musculaire ?

Toute personne, quel que soit son sexe ou son âgeLa femme est exposée à ce type de blessure. Bien que statistiquement parlant, il est relativement normal qu’à partir de 20 ans, les gens soient plus enclins à présenter ces images. Entre autres, parce que les niveaux de compétitivité et d’activité sportive augmentent et que le stress fait souvent son apparition.

De nombreux kinésithérapeutes ont été préoccupés par augmentation des affaires concernant les enfants. À la base de ces problèmes se trouverait l’utilisation excessive d’équipements tels que les consoles de jeux vidéo ou les téléphones intelligents. Une mauvaise alimentation des enfants à la maison peut également les rendre plus vulnérables aux contractures.

Types de contractures musculaires

Les plus courantes sont celles qui sont produites par un excès d’effort physique ou après celui-ci. Il y a aussi ce qu’on appelle les résidus, qui s’accompagnent d’une blessure supplémentaire. Les autres nomenclatures, selon l’origine, sont

  • Post-traumatiqueContractures défensives : également connues sous le nom de contractures défensives. Ils sont générés après qu’un ou un groupe de muscles ait subi un fort impact. Bien qu’ils soient parmi les plus ennuyeux, sont généralement soulagés sans intervention médicale dans un délai de deux à trois jours.
  • PosturesLa cause la plus fréquente est la mauvaise habitude de s’asseoir. Cependant, certaines mauvaises positions de marche ou de station debout peuvent également être imputées à ces conditions. Ce sont des blessures qui sont générées progressivement.
  • Par l’hypotonieLe « spasme musculaire » est un nom populaire pour désigner le « spasme musculaire ». Elle touche les personnes dont les muscles sont faibles ou le tonus faible. Elles apparaissent généralement lorsque le muscle doit se contracter plus fortement que d’habitude.

Traitements

Le meilleur traitement d’une contracture musculaire est de tout faire pour la prévenir. Il s’agit de maintenir une bonne alimentation et une hydratation adéquate. Il s’agit également d’étirer et de réchauffer correctement les muscles avant l’exercice, ainsi que d’éviter la sédentarité.

Lorsque l’état est déjà un fait accompli, la première étape consiste à se reposer et à mettre au repos la zone affectée. Si l’épisode se produit pendant une activité physique, il doit être arrêté immédiatement.

Il est toujours conseillé de s’adresser à un spécialiste, ainsi que éviter l’automédication. Une visite chez le physiothérapeute sera indispensable si l’affection se prolonge au-delà d’une semaine ou affecte la routine quotidienne. Il en va de même en cas de crevaisons, de picotements et de troubles du sommeil.

Des remèdes naturels pour les contractures musculaires

Il existe plusieurs astuces maison pour traiter les contractures musculaires :

  • De nombreuses plantes dégagent des arômes sains, avec un effet calmant lorsqu’il s’agit de réduire le stress et la tension musculaire. Parmi ces plantes figurent le thym, le romarin, la lavande, l’eucalyptus, le calendula, et bien d’autres encore.
  • Bains thérapeutiques. Ils sont fabriqués avec différents types de sels, combinés avec de l’huile essentielle.
  • Crèmes et onguents. L’huile de noix de coco, les fleurs et les graines d’arnica, et même le poivre de Cayenne en poudre peuvent faire partie de crèmes et d’onguents très bénéfiques pour le traitement des contractures.
  • Exercices et sports. Il a été démontré que les sports et les exercices tels que le yoga, le tai-chi et la méthode Pilates réduisent le risque de blessure.

Vous pourriez également aimer...