Bien-être, Mode, Sport

Balanite : démangeaisons et rougeurs du pénis

Nous savons déjà que les maladies ou les problèmes que les hommes peuvent souffrir dans notre pénis sont divers et de nombreux types, dont certains ne sont pas du tout graves, bien que généralement douloureux, et d’autres plus inquiétants. Par exemple, nous pouvons avoir la malchance de souffrir d’un phimosis, d’une paraphimose ou d’un cancer du pénis. Aujourd’hui à travers cet article nous allons essayer d’en connaître une assez habituelle comme c’est la Balanite ou ce qui est la même chose : les démangeaisons et les rougeurs du pénis.

Dans la plupart des cas, ce problème, qui peut être assez inconfortable, est résolu par l’application d’une crème, mais si tout se complique, une opération peut être nécessaire. Soyez donc très prudent si vous pensez en souffrir ou si vous avez déjà reçu un diagnostic.

Index

  • 1 Qu’est-ce que la balanite ?
  • 2 Les causes de la balanite
    • 2.1 Maladies dermatologiques
    • 2.2 Infections
    • 2.3 Autres causes possibles
  • 3 Types de balanites
    • 3.1 Candidose Balanitis
    • 3.2 Balanite bactérienne
    • 3.3 Herpès Balanitis
    • 3.4 Lichen sclérosé
    • 3.5 Balanite circulante
    • 3.6 Lésions prématurées
    • 3.7 Zoon Balanitis
    • 3.8 Balanite irritante (allergique)
    • 3.9 Drogues
  • 4 Symptômes de la balanite
  • 5 Traitement
  • 6 Dois-je m’inquiéter de la balanite ?
  • 7 Complications possibles de la balanite

Qu’est-ce que la balanite ?

Balanitis se produit à l’extrémité du pénis ou du gland et se manifeste par une inflammation du pénis. Si cette inflammation est également présente dans le prépuce, on parle alors de balanopostite.

Le gonflement peut donner l’impression que votre pénis a augmenté en taille, mais gardez à l’esprit que cette augmentation ne sera causée que par la maladie, il est donc important que vous la traitiez rapidement.

👨⚕️Si vous n’êtes pas satisfait de la taille de votre pénis vous pouvez toujours suivre les meilleurs conseils pour l’augmenter en téléchargeant le livre du Maître du pénis à partir d’ici

Dans la plupart des cas, nous sommes confrontés à une condition qui produit beaucoup de douleur et c’est qu’en plus d’une rougeur du gland et du prépuce, qui provoque des démangeaisons et des picotements, nous pouvons également souffrir de cloques, d’érosions ou de taches qui font que la douleur peut augmenter considérablement. Cependant il existe, disons, plusieurs types de balanites qui peut rendre la situation plus ou moins douloureuse.

Bien que vous n’ayez peut-être jamais entendu parler de cette maladie, elle est assez courante et survient chez 10 personnes sur 100 qui souffrent d’une affection de l’organe sexuel masculin. Elle peut également toucher les jeunes enfants, bien qu’elle ne soit pas aussi fréquente chez eux que chez les adultes.

Les causes de la balanite

La balanite peut avoir de nombreuses causes, bien que la plupart d’entre elles soient liées au manque d’hygiène chez les patients qui n’ont pas été circoncis. Une autre cause fréquente est l’utilisation de savons ou par exemple de préservatifs dans lesquels sont utilisés des matériaux ou des produits chimiques qui irritent le gland.

Article connexe :
Les avantages de la circoncision

Rougeur et démangeaison du pénis, maladie de Balanitis

Nous vous montrons ici les causes les plus importantes de l’apparition de la balanite, le plus souvent le manque d’hygiènebien que nous puissions vous dire qu’ils ne sont pas les seuls ;

Maladies dermatologiques

  • Balanite circulante
  • Lichen sclérosé
  • Psoriasis
  • Pemphigus
  • Zoon Balanitis
  • Lésions prématurées

Infections

  • Les champignons, pour lesquels vous pouvez utiliser cette crème de champignons.
  • Les différents types de bactéries
  • Virus. Parmi ceux-ci, on peut citer celui de l’herpès ou du papillome humain

Autres causes possibles

  • Manque d’hygiène dans la zone intime
  • Utilisation de produits irritants
  • Dermatite de contact
  • Consommation de drogues inappropriées
  • Traumatisme
  • Le syndrome de Stevens-Johnson

Types de balanites

Avant d’entrer dans le vif du sujet les symptômes de la balanite et le traitement à appliquer il est essentiel que nous sachions que tout comme il existe diverses causes qui produisent cette condition, il en existe différents types selon la cause.
Voici les différents types de balanites qui existent. Trouver des références sur chacun d’eux est certainement simple, bien que le mieux soit que dans le cas où nous souffrons de l’un d’eux, nous allions directement et rapidement chez un spécialiste qui nous prescrira également le traitement le plus approprié.

Candidose Balanitis

Ce type de balanite peut être rapidement détecté par le apparition d’une éruption rouge sur le gland qui sera accompagnée en toute occasion de douleurs et de démangeaisons.

Les principales lésions qu’il nous apportera sont les macules et les papules, qui peuvent parfois aussi être érodées.

Ce type de balanite peut être détecté au moyen d’un examen physique, sans qu’il soit nécessaire de faire appel à un spécialiste, qui le reconnaîtra rapidement et recommandera le traitement approprié.

Balanite bactérienne

Comme on peut déjà le lire dans le titre, ce type de balanite est causée par l’apparition de bactériesqui peuvent être de deux sortes différentes :

  • Balanite anaérobie
  • Balanite aérobie

Herpès Balanitis

Ce type de balanite est cabsent par un herpès, qui peut être simple (VHS), principalement la VHS-2La VHS-1 peut également être présente.

Lichen sclérosé

Si sur le gland de votre pénis des plaques blanchâtres apparaissent, qui peuvent parfois aussi affecter le prépuceSi vous souffrez d’une balanite de type sclérose, il est fort probable que vous en soyez atteint.

Il peut s’agir d’une balanite qui produit plusieurs conséquences, d’une gravité moyenne, parmi lesquelles on trouve un phimosis.

Article connexe :
Le phimosis, une maladie très courante du pénis masculin

Balanite circulante

Ce type de balanite est une processus inflammatoireMalheureusement, cela peut facilement être attribué à une grande variété d’autres pathologies. En général, elle consiste en l’apparition de lésions blanc-grisâtre sur le gland, avec des bords blanchâtres qui, dans la plupart des cas, sont très bien définis.

Lésions prématurées

Il s’agit de une des plus dangereuses balanites de toutes sortes et c’est que le La possibilité de développer un cancer peut être importante. Il est donc important d’établir un diagnostic correct, en tenant compte du fait qu’elle a un aspect rougeâtre et velouté et que, comme pour la balanite encerclée, ses bords sont très bien définis.

Dans ce type de balanite, un examen physique est inévitable, mais une biopsie est également très importante afin d’écarter toute complication majeure telle qu’un carcinome du pénis.

Zoon Balanitis

Si vous êtes un homme âgé, non circoncis, ayant une mauvaise hygièneSi vous êtes atteint de balanite, ce type de balanite est celui dont vous êtes le plus susceptible de souffrir car il est directement associé à ces 3 causes.

Elle consiste en l’apparition de lésions rouge-orange vif sur le gland, qui dans la plupart des cas ont des bords bien définis et aussi de multiples taches rougeâtres pointues.

Balanite irritante (allergique)

Comme nous pouvons déjà le détecter par le nom de ce type de balanite, elle se forme à la suite d’un produit irritant ou pouvant produire une allergie. Il peut s’agir par exemple causée par un savon ou une crème que nous utilisons pour garder nos parties génitales propres.

Drogues

Ce type de balanite se produit dans les 24 à 48 heures suivant la prise d’un médicament ou d’un remède. Les lésions présentées sont très variées, bien qu’il s’agisse normalement d’une ou plusieurs macules aux bords bien définis et de couleur rougeâtre. En outre, des cloques ou des ulcérations peuvent également apparaître, ce qui peut provoquer des douleurs ou au moins un certain inconfort.

Symptômes de la balanite

Le pénis, ses parties et la balanite

Comme vous pouvez l’imaginer après avoir lu cet article jusqu’à présent, le symptôme le plus courant qui peut nous faire penser que nous souffrons de balanite est le rougissement du prépuce ou du pénis. De plus, l’apparition d’éruptions autour de notre organe reproducteur peut nous rendre suspects.

Les autres symptômes dont nous souffrons sont des démangeaisons ou des piqûres de prépuce. On peut également dire par la l’évacuation d’une odeur nauséabonde ou d’une douleur, parfois même intense, du prépuce et du pénis.

Sans être des spécialistes, si nous pouvons vous dire que dès que nous voyons que notre prépuce et notre pénis commencent à gonfler et à rougir, il vaut mieux aller faire un examen chez votre spécialiste, car tout indique que vous souffrez de balanite.

Nous énumérons ci-dessous les principaux symptômes de la balanite, afin que vous puissiez toujours les garder à l’esprit ;

  • Lésions sur ou à proximité du pénis
  • Rougeur du gland qui peut causer beaucoup de malaise. Cela peut également s’étendre au prépuce
  • Décharge du pénis avec une odeur fétide
  • Douleur, parfois intense, dans le pénis. Là encore, cela peut aussi s’étendre au prépuce
  • Démangeaisons génitales
  • Miction douloureuse, qui peut rendre la miction très inconfortable

Traitement

Le traitement à appliquer, dépendra beaucoup du type de balanite dont vous souffrezmais en général, on peut dire cela :

  • La balanite causée par des bactéries sera traitée avec des pilules ou des crèmes antibiotiques, qui dans la plupart des cas mettent fin à cette maladie parfois très inconfortable
  • La balanite qui se manifeste par des maladies de la peau est le plus souvent traitée avec des crèmes aux stéroïdes qui vont rapidement atténuer notre problème
  • Dans le cas d’un champignon, les spécialistes prescrivent souvent des crèmes antifongiques

Article connexe :
« Macril » : crème antifongique

La variété des traitements est très variée en raison de l’existence de nombreux types de balanites, c’est pourquoi nous recommandons vivement que personne ne se lance dans le traitement des balanites de

Dois-je m’inquiéter de la balanite ?

medical-men

C’est sans doute l’une des questions que tout homme se pose lorsque le médecin lui dit qu’il a une balanite ou qu’il s’en rend compte lui-même. Heureusement, de nos jours, personne, sauf dans les cas très avancés, n’a à s’inquiéter de souffrir d’une balanite car la plupart d’entre eux peuvent être contrôlés par des crèmes médicamenteuses, associées à une bonne hygiène.

Ce n’est que dans certains cas très isolés qu’une intervention chirurgicale sera nécessaire, ce qui, bien que peu important, crée toujours quelques problèmes supplémentaires.

En général, la balanite, dans certains de ses types, ne devrait pas trop nous inquiéter, mais suffisamment pour que nous soyons très attentifs à cette affection et à sa guérison complète.

Complications possibles de la balanite

Les complications que peut entraîner la balanite sont toujours associées à une inflammation ou une infection prolongée du pénis. En voici quelques-unes :

  • Parfois, la rétraction du prépuce peut être difficile et particulièrement douloureuse pour exposer complètement le bout du pénis. Cette affection est connue sous le nom de phimosis, qui peut également conduire à la paraphimose
  • Cicatrisation et rétrécissement de l’ouverture du pénis
  • Parfois, l’alimentation en sang du pénis peut être affectée
  • Risque accru de cancer du pénis

La balanite est une maladie que nous devons contrôler le plus rapidement possible et ne pas la laisser passer comme si elle n’était rien, ou en appliquant des traitements que nous trouvons sur Internet, par exemple. Dans le cas où vous présentez certains des symptômes que nous avons déjà mentionnés, il est préférable d’aller voir un spécialiste dès que possible, afin qu’il puisse effectuer un examen complet et établir un diagnostic.

Au cas où il conclurait que nous souffrons de balanite, il nous indiquera un traitement avec lequel nous parviendrons sûrement à la surmonter.

Vous pourriez également aimer...